WebTV : Le réchauffement climatique et ses conséquences

Initié par les professeures de Science de la Vie et de la Terre (SVT) et de documentation, ce projet mobilise les enseignants de plusieurs autres disciplines et concerne trois classes de quatrième au cours de l’année 2021-2022. L’objectif, pour les élèves, est d’expliquer les causes du réchauffement climatique, d’informer sur ses conséquences et de proposer des solutions au travers de journaux TV.

Utiliser la webTV pour travailler sur la pollution et le réchauffement climatique.

Les temps forts du projet

Réaliser une vidéo ne s’improvise pas. Avant de passer devant la caméra, il est nécessaire d’effectuer des recherches, de sélectionner et d’organiser ses informations. L’objectif est de réaliser un journal thématique, présenté par un ou deux élèves et au sein duquel sont incorporés des sujets anglés sur des situations particulières. Les élèves jouent les rôles de présentateurs, journalistes, experts… Ils interviennent aussi derrière la caméra sur les aspects techniques.

Initiation du projet et recherches

Répartis en trois ou quatre grands groupes, les élèves commencent par choisir la thématique globale autour de laquelle s’organisera leur journal : disparition des glaciers, déforestation, montée des eaux, pollutions industrielles, migrations climatiques...

Il doivent ensuite cibler les sujets qu’ils souhaitent aborder, puis s’organiser pour se répartir le travail au sein du groupe afin de commencer les recherches et la sélection d’informations. Le plus souvent, ils travaillent en binômes pour dresser des constats assez généraux sur leur thématique et s’appuient sur quelques situations précises leur qui permettront d’illustrer leurs propos.

Organisation du journal et rédaction

Une fois les recherches avancées, il faut réfléchir précisément au déroulé du journal et se mettre d’accord sur le rôle de chacun. Qui jouera le rôle du ou des présentateurs ? Qui d’autre interviendra en plateau ? Quels seront les différents intervenants interrogés ? Dans quel contexte fera t-on appel à eux ?…

Répartition des rôles.

A ce stade, il faut commencer à avoir une bonne vision d’ensemble du journal que l’on souhaite obtenir afin d’ordonner ses différents sujets et de réfléchir à ce que pourraient être l’introduction, les transitions, la conclusion.

Écrire pour la webTV nécessite aussi de transformer le résultat de ses recherches en langage parlé. Car les journalistes n’improvisent que rarement. Le plus souvent, leur texte est écrit et défile sur un prompteur. A l’aide de phrases courtes, du présent, de questions-réponses… Il s’agit de le faire vivre en s’adressant directement au téléspectateur.

Oralisation, répétitions

C’est en répétant, dans sa tête puis à haute voix, que les élèves prennent conscience des structures de phrases trop complexes, des guillemets que l’on n’entend pas, des chiffres peu parlants ou des mots qui font systématiquement fourcher la langue… Ce qui amène à de nouvelles corrections.

Cet entraînement permet par ailleurs à chacun de s’approprier son texte et de travailler sa posture et sa voix. Il s’agit de limiter au maximum les gestes parasites, les regards fuyants, les signes de tension… De veiller aussi à la fluidité de son discours, à son articulation et aux intonations… L’ensemble du groupe est mobilisé.

Tournages et montages

Pendant les tournages, tout le monde est concentré.

Après 5-6 séances, les premiers groupes sont prêts à être enregistrés. Pour filmer les scènes en plateau et les reportages extérieurs, la classe utilise le« kit webTV » du conseil départemental de l’Essonne (appel à projet de 2021), en particulier les tablettes, les micro-cravates et le fond vert qui permet d’intégrer n’importe quelle image en arrière plan.

Tous les élèves passent devant la caméra et doivent prévoir les images et éventuels sons qu’ils souhaitent utiliser. Certains s’impliquent aussi sur les aspects techniques : vérifications matérielles (lumières, cadrage, son…), préparation des sous-titres, enregistrements et sauvegardes.

Les mêmes, ou d’autres, s’occupent du montage des différentes séquences. C’est l’occasion de réaliser quelques petites retouches pour faire disparaître une hésitation ou coin de feuille « prompteur », d’enrichir le journal avec des illustrations, d’ajouter un générique et des mentions.

Un exemple : Les usines et la pollution



Sondage réalisé avec une classe

Ce type de projet demandant une forte implication des enseignants et des élèves, il nous a semblé important de savoir comment ces derniers avaient vécu l’expérience. Vous trouverez ci-dessous les résultats.

Sondage, les résultats

Compétences travaillées

La WebTV mobilise de nombreuses compétences qui s’inscrivent dans les programmes scolaires et le socle commun. Ci-dessous, celles du socle commun qui sont principalement travaillées ainsi que les thématiques des programmes dans lesquelles s’est inscrit ce projet.

Socle Commun :
1. Les langages pour penser et communiquer : maîtrise de la langue (analyser et comprendre un document, écrire pour structurer, argumenter, communiquer, s’exprimer à l’oral), maîtrise des systèmes d’information et de communication, initiation au langage des médias
2. Les méthodes et outils pour apprendre : recherche et exploitation de l’information en veillant à sa fiabilité et sa pertinence, maîtrise des environnements numériques de travail, coopération en et hors classe pour la réalisation d’un projet collectif multimédia respectueux du droit et de l’éthique de l’information
3. La formation de la personne et du citoyen : responsabilité, sens de l’engagement et de l’initiative, respect des règles liées à la publication sur le web.
4. Les systèmes naturels et les systèmes techniques : démarche de questionnement par rapport à une problématique environnementale, sélection et organisation d’informations pour cibler certaines des conséquences les plus importantes et proposer des pistes de solutions. Comprendre et adopter un comportement responsable vis à vis de l’environnement et des ressources de la planète.

Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)
Thématique du cycle 4 « La planète terre, l’environnement et l’action humaine » : ressources naturelles, écosystèmes et activités humaines – Transition écologique et développement durable.

Enseignement Moral et Civique (EMC)
L’engagement : agir individuellement et collectivement face aux risques majeurs
Travailler en groupe : prendre part à une discussion, écouter autrui, coopérer et s’engager dans la réalisation d’un projet collectif.

Géographie
Thèmes en classe de 4e en lien avec les SVT : L’urbanisation du monde, Les mobilités humaines transnationales, Des espaces transformés par la mondialisation (mers et océans)

Lettres
Enjeux littéraires et de formation personnelle en classe de 4e, entrée « Agir sur le monde » > « Informer, s’informer, déformer ? » : étude de textes et documents issus de la presse et des médias.

Éducation aux Médias et à l’Information (EMI) :
Utiliser les médias de manière autonome (recherche d’informations notamment),
Exploiter l’information de manière raisonnée (fiabilité des sources),
Utiliser les médias de manière responsable (connaître les règles de base du droit d’expression et de publication en ligne, s’initier à la déontologie des journalistes),
Produire, communiquer, partager des informations