Rencontre avec Clémentine Beauvais

En mars 2018, une classe de quatrième a eu la chance de rencontrer Clémentine Beauvais, auteure, entre autres, du roman Les petites reines adapté au cinéma.

Qui est Clémentine Beauvais ?

Clémentine Beauvais se présente comme "Franglaise". Elle a en effet quitté la France à 17 ans pour faire ses études en Angleterre où elle vit toujours.

En plus de son activité d’auteure, elle est enseignante chercheuse en éducation et littérature anglaise, traduit des ouvrages, dessine et se montre active sur Internet et les réseaux sociaux. Site de Clémentine Beauvais.

Quelques uns des ouvrages de Clémentine Beauvais

Parmi ses ouvrages citons La pouilleuse, Carambol’Ange, Songe à la douceur, Comme des images, Les petites reines (adapté en film) et le plus récent, sorti en août 2018, Brexit Romance.

Clémentine Beauvais était invitée par la médiathèque de Viry-Châtillon qui a permis à l’une de nos classes de la rencontrer.

La rencontre à la médiathèque

Clémentine Beauvais - Médiathèque Condorcet, Viry-Châtillon

Clémentine Beauvais a répondu aux questions des élèves qui s’interrogeaient notamment sur sa vocation, ses débuts, ses sources d’inspiration...

Sa vocation ?
La jeune auteure a expliqué avoir toujours aimé raconter des histoires et écrire. Peut-être, dit-elle, pour plaire à ses parents qu’elle voyait beaucoup lire. Elle n’avait que 10 ans quand elle a envoyé son premier manuscrit à des éditeurs ! Ses premiers livres, destinés aux enfants, sont parus en 2010. A présent, elle écrit aussi bien pour les enfants que pour les jeunes adultes.

Clémentine Beauvais note toutefois qu’il y a plein de façons de venir à l’écriture : certains auteurs n’aimaient pas lire ou écrire plus jeunes. En tant qu’auteur, en revanche, il lui semble important de beaucoup lire.

Son inspiration ?
L’inspiration lui vient de ses lectures, de ses rêves, de ses rencontres, un peu de sa propre vie, forcément. Mais elle tient à préserver la vie privée de ses proches et fait donc toujours en sorte qu’ils ne soient pas reconnaissables.

Les romans en vers
Deux de ses romans -Songe à la douceur et Inséparables- sont écrits en vers ce qui nous semble particulièrement original. Clémentine Beauvais explique que le roman en vers pour adolescents est beaucoup plus fréquent en Angleterre où il existe depuis des années. Elle n’a pas vécu cette écriture comme une contrainte.

Les voyages
Être auteure lui permet de beaucoup voyager et de faire des rencontres. Elle parle d’ailleurs plusieurs langues. Toutes ses activités sont prenantes et lui laissent peu de temps libre... Mais "quand tout se passe bien, ce n’est plus du travail", sourit-elle.

Les élèves avaient lu plusieurs de ses ouvrages, gageons que la rencontre leur aura donné envie d’en découvrir d’autres !